Articlés tagués ‘yamadori’

Bonsai yamadori matériel Matsugawa Bonsai Club Alsace 1

Le Yamadori ? C’est la voie noble du bonsaï.

Qui n ‘a jamais été en extase devant de magnifiques arbres nains sans se dire : »on dirait un bonsaï ? ». En fait c’est plutôt l’inverse. Les arbres ne ressemblent pas à des bonsaïs, mais les bonsaïs s’inspirent des arbres. Alors pourquoi ne pas les chercher dans la nature et les acclimater en pot ? Rien de plus simple en théorie. Dans sa pratique c’est une autre paire de manches.

Il faut les trouver, obtenir l’autorisation de les prélever, les déterrer, et surtout les faire survivre. Donc amateurs s’abstenir. Pour découvrir les aspects techniques à maîtriser, le Matsugawa Bonsai Club invite ses membres à un cours sur le yamadori, « la voie de la montagne ».

Christophe, membre du club qui  a sans doute le plus d’expérience en yamadori, a partagé quelques uns de ses secrets, mais surtout nous a dévoilé les gestes et l’éthique indispensables à cette pratique

 

Super exemplaire de pin mugho prélevé dans les Alpes

 

 

Cours Christophe Bois Mort Matsugawa Bonsai Club 2013 janvier 3

Obtenir un beau bois mort

Le sujet peut sembler bizarre quand on travaille des arbres vivants, mais travailler le bois mort de ses bonsaïs permet d’en révéler encore plus la beauté.

C’est Christophe qui a partagé son savoir faire et son expérience avec les membres du Matsugawa bonsaï club, et accompagné de quelques uns de ses arbres a su indiquer aux non initiés les gestes et techniques à maîtriser.

Le bois mort est une caractéristique naturelle chez certains arbres, notamment les arbres de montagne. Ce sont des cicatrices qui témoignent des évènements subis par l’arbre au cours de sa vie. Elles ne remettent absolument pas l’arbre en danger de mort, et font partie intégrante de la personnalité de ses solitaires que l’on rencontre quelquefois sur les pentes abruptes des Alpes ou des Pyrénées.

Le bois mort a sa propre esthétique, et celle-ci est différente en fonction de l’essence de l’arbre, mais aussi de temps qui a passé depuis la blessure. C’est cet aspect là qu’il faut restituer et ce n’est pas le plus facile.

Le bois mort de nos bonsaïs doit être beau et apporter un plus à l’arbre. Il faut donc savoir utiliser des techniques et des outils afin de ne pas sacrifier l’arbre en le transformant en élément artificiel.

Les membres ont ensuite pu avoir un aperçu des techniques semi-secrètes de création de bois mort. De la basique utilisation de ciseaux à bois pour soulever les veines, en passant par la plus fidèle amie du bonsaïka, la Dremel, jusqu’au détournement du chalumeau à crème brûlée pour le vieillissement du bois, tout y était.

Christophe avait même poussé le vice jusqu’à proposer des travaux pratiques sur des branches mortes, pour que chacun puisse se faire la main.

 

a break is not enough

Pour ceux qui n’ont pas assez d ‘ifs, il reste quelques genévriers, très beaux genévriers à prélever. Il faut qu’ils aient disparus lundi matin , ou c’est la pelleteuse. Taille env 60 à 80 cm de large , très beau nebari, difficulté : un peu moindre que les ifs à yannick.
Quantité 7-8
Lieu : a proximité du club-house. rendez-vous à la journée complète samedi.

02 Sortie du Club pour prélèvements à Betschorf ( 67) Matsugawa Bonsaï Club octobre 2012 départ

Rassemblement :

Présentation des outils :

Dernière revue des troupes d’Ifs avant le prélèvement :

Passage des consignes :

C’est parti :

Démonstration par Daniel de la posture du :

Yamadori geri :

L’opération est sous la supervision des anciens :

Une bâche leur a été spécialement aménagée :

Les premières brèches :

 

Oh p’tain, je ne me souviens plus lequel est mon arbre ?

 

Quelqu’un a vu mon arbre ?

Il m’ énerve ce vdt

Positions du tireur baissé et agenouillé

 

Fais gaffe où tu coupes !

Il faut qu’on retrouve…

 

Oh la vache, c’est dur…

Arrivée des renforts

Motte marque Alsace :

 

 

Le meilleur

Remise en état des lieux :

 

 

Buis Yamadori 2012 10 12 Matsugawa Bonsai CLub

Vendredi le 12 octobre 2012 , 21 personnes du Matsugawa Bonsai Club se sont retrouvées pour échanger et apprendre à déterminer la qualité d’un arbre avant d’entamer le travail de transformation en bonsaï.

Matsugawa Bonsai Club Cours Potentiel d'un Yamadori 2012 10 12

Tous les aspects à prendre en considération ont été examinés ensemble sur quelques arbres ramenés par les membres du club  :

– la hauteur de l’arbre

– le diamètre de son tronc

– le rapport largeur / hauteur

– la qualité du départ de racines ( nebari )

– la qualité de l’écorce

– la forme et la conicité du tronc

– l’âge perçu et la personnalité de l’arbre

– son espèce et son origine

– la ramification primaire.

Une grille d’évaluation a permis de noter chaque arbre présenté.

Ensuite, le degré de difficulté pour atteindre le stade de Bonsaï a été estimé pour chaque Yamadori.

Découvrez les grilles d’évaluation

 

Photo Meleze Yamadori 2012 10 12 Matsugawa Bonsai CLub

Mélèze Yamadori 2012 10 12 Matsugawa Bonsai CLub

 

Photo Epicea Yamadori 2012 10 12 Matsugawa Bonsai Club

Epicea Yamadori 2012 10 12 Matsugawa Bonsai Club

 

Buis Yamadori 2012 10 12 Matsugawa Bonsai CLub

Buis Yamadori 2012 10 12 Matsugawa Bonsai CLub